Le Site MobileFacebookTwitter
Analyses environnementales
Article créé le 13/12/2011
Accueil / Nos missions / Transparence & Concertation
 
 

1. Audit de l’arrêté préfectoral Le SYDETOM66 gère et exploite les quais de transfert du département des Pyrénées-Orientales. Ces Quais de transfert sont utilisés en tant qu’installations intermédiaires entre la collecte par bennes des déchets ménagers et leur transport vers l’unité de traitement. Ces installations sont soumises à la législation des installations classées pour la protection de l’environnement (article L.511-1 du Code de l’Environnement et suivants) Le Quai de transfert de Perpignan dispose de l’arrêté n°5163/06 en date du 9/11/2006 l’autorisant à être exploité par le SYDETOM66. Son article 8.4.2 – Audit Environnement précise, qu’une vérification systématique et exhaustive du respect point par point des prescriptions de l’arrêté d’autorisation est périodiquement effectué, à intervalles n’excédant pas 3 ans ». En 2010, le Syndicat a confié au cabinet CRB Environnement la réalisation de l’audit prévu à l’article 8.4.2 de l’arrêté préfectoral pour le Quai de transfert de Perpignan. Cet audit portait également sur l’accompagnement du SYDETOM66 dans la définition des documents (consignes, rapport environnement annuel, etc…) attendus par la DREAL. Bon nombre des «écarts» constatés au cours de l’audit ont été déjà levés, ou seront levés au cours de l’exercice 2011.

 

2. Analyses des eaux rejetées Au cours de l’exercice, une campagne de mesures des eaux rejetées par tous les sites exploités par le SYDETOM66 a été réalisée. Différents critères sont pris en compte : paramètres organoleptiques, oxygène et matières organiques, paramètres physico-chimiques, substances indésirables, substances toxiques, oligo-éléments, micropolluants minéraux. Les analyses ont été réalisées par le Laboratoire Départemental.

Les rejets des eaux résiduaires - Cela concerne les eaux chargées (sanitaires, coin repas, eaux de lavage devant les fosses et sous les trémies de chargement) qui sont dirigées vers le réseau d’assainissement public ou autonome. Les résultats des analyses sont conformes et ne dépassent pas les limites fixées par les arrêtés préfectoraux délivrés pour les sites du SYDETOM66.

Les rejets en milieu naturel - Cela concerne les eaux de ruissellement (de pluie) des aires étanches (enrobés, béton) qui sont dirigées vers le débourbeur-déshuileur avant rejet dans le milieu naturel (fossé, cours d’eau, talweg,…) Les rejets du Quai de transfert de « Bolquère-Capcir » ont fait l’attention d’analyses particulières au regard de l’excellente qualité des eaux de la Têt à cet endroit (amont et aval du rejet) Les résultats des analyses sont conformes et ne dépassent pas les limites fixées par les arrêtés préfectoraux délivrés pour les sites du SYDETOM66.

 

3. Mesures acoustiques - Conformément aux arrêtés préfectoraux d’autorisation d’exploitation, des mesures sonores ont été réalisées sur les sites de : QT de Perpignan ; Saint Cyprien (QT & PDV) ; Argelès-sur-Mer (QT & PDV). Les prestations de mesures (jour & nuit) ont été confiées au bureau d’étude Acoustique Sérial. Les résultats des mesures sonores sont conformes et ne dépassent pas les limites fixées par les arrêtés préfectoraux.

 

 

4. Vidange et traitement des débourbeur-déshuileurs  - Avant rejet dans le milieu naturel, les effluents collectés sur les aires des sites, transitent par un système séparatif enterré (le débourbeur-déshuileur) qui permet de «retenir» les huiles, sables et déchets solides transportés par les eaux de ruissellement. Ce dispositif doit être vidangé par une société spécialisée, la SRA SAVAC, régulièrement et au moins une fois tous les 2 ans. Le prélèvement doit être traité dans un établissement agréé et un bordereau de suivi de déchets est délivré par les prestataires (collecte & traitement) En 2010, les sites suivants ont été vidangés : Céret, Perpignan, Thuir, Saint-Cyprien, Saint Hippolyte.

 

 

UNITE DE TRAITEMENT AVEC VALORISATION ENERGETIQUE (UTVE)

Conformément à la réglementation, l’exploitant de l’UTVE de Calce (66600) effectue annuellement des analyses

 

Les rejets atmosphériques : pas de dépassement des seuils autorisés

Les rejets liquides : contrôle trimestriel au niveau du bassin de rétention et au niveau de la station d’épuration des eaux sanitaires

Les résidus solides de l’incinération : contrôles mensuels sur les mâchefers et analyse trimestrielle sur la lixiviation des REFIOM (Résidus d’Epuration des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères)

L’air ambiant : analyses réalisées par « Air Languedoc Roussillon » - seuils conformes pour l’ensemble des paramètres

Le suivi de l’état environnemental (concentration de dioxines et métaux dans l’environnement : végétaux et sols) – l’ensemble des données connues à ce jour ne permet pas de conclure à un impact de l’UTVE sur son environnement. La surveillance sonore en limite de propriété (contrôle réalisé tous les 3 ans) seuils réglementaires respectés.

 

Par ailleurs, tous les 2 ans, des analyses complémentaires sur les végétaux et les sols, sont réalisées par un laboratoire indépendant pour le compte de la CLIS – ces dernières sont payées par le SYDETOM66, dans un souci d’indépendance et de transparence.

SYDETOM66
SYDETOM WEBTV
Facebook Twitter
Site Mobile
Zone de téléchargements
Sydetom en photos
Espace collectivités
Marchés publics
Contact & Accès
Découvrez le site du compostage
Crédits Photos : Yann Le Borgne - JR PAC Photography - Marcel Pixel