Le Site MobileFacebookTwitter
Les 10 conseils d'éco-conduite
Article créé le 11/09/2012 • Mis à jour le 11/09/2012
Accueil / Réduire les déchets / les bonnes pratiques au sein des administrations
Agrandir la photo
Agrandir l'image Agrandir la photo

L’éco-conduite est un comportement de conduite citoyen permettant de réduire sa consommation de carburant (jusqu’à 15% d’économie), de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de réduire le risque d’accident (de 10 à 15 %).En 2005, la France a émis 553 millions de tonnes de gaz à effet de serre (GES), réduisant ainsi les émissions brutes françaises de 2% entre 1990 et 2005. Cependant, dans la même période, les émissions des transports ont augmenté de 22 %.

 

 

 

Aujourd’hui, 80 % des déplacements de personnes se font en voiture, 10% en train et 5,5% en avion.Dans le domaine des transports, les véhicules particuliers sont responsables de plus de la moitié des émissions de CO2 (gaz à effet de serre) et les ¾ de ces émissions correspondent à des trajets de moins de 100 km (les véhicules utilitaires légers représentent 17% des émissions, les poids-lourds 26% et les deux-roues 0,7%).  Les automobilistes, par leur comportement et leur style de conduite ont  un rôle à jouer pour réduire leur consommation de carburant et l’émission de gaz à effet de serre.

 

 

 

 

1   Utilisez de manière efficiente les instruments de bord.

  • Le compte tours vous informe du régime moteur. Evitez de monter trop haut dans les tours, passez la vitesse supérieure dès 2000 tours/minutes (moteur diesel) ou dès 2500 tr/min (moteur essence).
  • Le régulateur de vitesse peut vous permettre de réaliser de belles économies car une des règles de l’éco-conduite est de rouler autant que possible à vitesse constante.

 


 

2   Prévoyez votre itinéraire afin d’éviter les détours.

  • Le GPS vous permet de prévoir l’itinéraire optimal en évitant : détours, embouteillages et travaux.
  • Partez à temps : mieux vaut arriver 5 minutes trop tôt que d’essayer de rattraper 5 minutes sur la route.

 


 

3  Allégez le plus possible votre véhicule et enlevez le porte bagages dès qu’il n’ est plus  utilisé.

  • Lepoids du véhicule a un impact direct sur la consommation de carburant : un poids supplémentaire de 100 Kg dans l’auto entraîne une surconsommation de 5%.
  • L’aérodynamisme joue également un rôle important dans la consommation. Les accessoires tels que coffres de toit, porte bagages, porte vélos, augmentent la résistance à l’air et donc la consommation.

 

 


 

4   Roulez moins vite, par exemple à 110Km/h au lieu de 120Km/h sur autoroute.

  • Diminuer sa vitessede 10 Km/h permet d’économiser jusqu'à 1l par 100Km ! Et vous ne perdez que 4 minutes sur un trajet de 100Km sur autoroute…

 


 

5  Vérifiez la pression des pneus au moins une fois par mois.

  • Rouleravec des pneus sous-gonflés accroît sensiblement la consommation de carburant : +2,4% par 0,5 bar de déficit. Une pression trop basse affecte en outre la tenue de route et la distance de freinage. Les pneus se dégonflent naturellement, il est donc nécessaire de contrôler la pression au moins une fois par mois. Le contrôle doit s’effectuer à froid c'est-à-dire après moins de 3 kilomètres de roulage, sinon il vous faut attendre 10 minutes pour laisser refroidir les pneus.

 


 

6   Maintenez une vitesse stable en utilisant le rapport le plus élevé possible.

  • Les accélérationset les freinages répétés nécessitent une grande quantité d’énergie et donc de carburant, il est donc important de maintenir la vitesse la plus stable possible.

 


 

7   Engagez le rapport supérieur le plus rapidement possible.

  • Pour les voitures à essence et le GPL le rapport supérieur doit être engagé avant 2500 tr/min.
  • Pour les voitures diesel il doit être engagé avant 2000 tr/min
  • Si l’on monte trop haut dans les tours, la consommation augmente sensiblement ! Avec les moteurs modernes, il n’y a pas de problème de rouler à 50 Km/h en 5ème.

 


 

8   Bien utiliser la climatisation.

  • L’utilisation de la climatisation peut entraîner une hausse de la consommation de 0.2 à 0.5 l/100 Km. Pour une baisse de 8°C dans l’habitacle par rapport à l’extérieur, cela revient à avoir une augmentation de consommation allant de 20 à 40% en ville ! La climatisation consomme plus en ville que sur route ! La surconsommation est liée à l’alimentation du compresseur de la climatisation.
  • L’été ne mettez pas en marche la climatisation de votre véhicule avant d’avoir aéré.
  • Ouvrez au maximum les vitres dans le premier kilomètre afin de réduire la température de l’habitacle.
  • Ne roulez pas fenêtre ouvertes quand la climatisation fonctionne.

 


 

9  Eteignez le moteur de votre véhicule lorsqu’il est en stationnement ou dans une file    d’attente.

  • Dès 20 sec. d’arrêt (passage à niveau, feu rouge, changement de passagers, consultation d’une carte, coup de fil…) il est rentable de couper son moteur. Lorsque vous rallumez le moteur n’appuyez pas sur la pédale d’accélérateur.

 


 

10 Anticipez le trafic afin d’éviter d’accélérer ou de freiner inutilement.

 

  • Afin de pouvoir maintenir la vitesse la plus stable possible, l’anticipation du trafic est essentielle. Elle vous permet d’éviter de freiner ou d’accélérer inutilement, ce qui économise le carburant.
  • C’est aussi un conseil essentiel pour la sécurité : vous serez moins pris au dépourvu si vous regardez le trafic au loin et lisez les événements qui peuvent survenir (piéton qui va traverser, voiture qui va dépasser ou freiner, feu de signalisation qui passe au rouge…).
  • Conduisez comme si vous n’aviez pas de frein !

 

 

  

SYDETOM66
SYDETOM WEBTV
Facebook Twitter
Site Mobile
Zone de téléchargements
Sydetom en photos
Espace collectivités
Marchés publics
Contact & Accès
Découvrez le site du compostage
Crédits Photos : Yann Le Borgne - JR PAC Photography - Marcel Pixel