Le Site MobileFacebookTwitter
Le Sydetom66 s'engage aux côtés de la banque alimentaire " en panne de ressources "
Article créé le 08/10/2013
Accueil / Réduire les déchets / Réduire le gaspillage alimentaire
Depuis 29 ans, les Banques Alimentaires ont pour mot d’ordre la lutte contre le gaspillage alimentaire. Aucune denrée n’est achetée et 57 % des approvisionnements proviennent de produits sauvés
Agrandir l'imageDepuis 29 ans, les Banques Alimentaires ont pour mot d’ordre la lutte contre le gaspillage alimentaire. Aucune denrée n’est achetée et 57 % des approvisionnements proviennent de produits sauvés
Les Présidents M. Jean Vidal et M. fernand Roig au moment de la signature de la convention entre la Banque alimentaire et le Sydetom66
Agrandir l'imageLes Présidents M. Jean Vidal et M. fernand Roig au moment de la signature de la convention entre la Banque alimentaire et le Sydetom66
Agrandir la photo
Agrandir l'imageAgrandir la photo

La Banque Alimentaire des Pyrénées Orientales et le SYDETOM 66 ont décidé de s’associer au travers d’une convention de partenariat, signée le mardi 08 octobre 2013 à TOULOUGES, par leurs Présidents respectifs, Jean VIDAL et Fernand ROIG, dans un objectif commun de diminution du Gaspillage Alimentaire tout en augmentant les ressources de la Banque Alimentaire.

 

 

trop de gaspillage alimentaire !

 

A l’heure où l’on fête les 50 ans du premier hypermarché, le constat sur le gâchis alimentaire est sans appel : selon l’ADEME, on gaspille environ 20 kilos de nourriture par an et par Français, dont 7 kilos encore sous emballage, soit un budget de 400 € par foyer et par an. Mais, d’après d’autres estimations, formulées par Eurostat en 2010, on jette tout au long de la chaîne alimentaire – production, transports, distribution et consommation finale – jusqu’à 9 millions de tonnes de vivres par an, soit 140 kilos par personne !

Le SYDETOM 66, sous contrat avec l’ADEME dans un PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS depuis 2010, dans l’objectif de réduire de 7 % à l’horizon 2015 la quantité de déchets produits par les ménages des Pyrénées Orientales, s’est engagé dans une action visant à REDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE.

 

Par ailleurs, le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a présenté son pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, dans le but de diminuer par 2 le gaspillage alimentaire dans notre pays.

 

Parallelement, la banque alimentaire en panne de ressources !

 

La Banque Alimentaire des P.O. approvisionne quotidiennement 23 associations solidaires qui répartissent les produits alimentaires sur 45 points de distribution, le nombre de bénéficiaires étant en constante augmentation.

Sur l’année 2012, ce sont 1 100 Tonnes de nourriture qui ont été distribuées, en provenance de l’Europe, des grandes surfaces du Département, du marché international St Charles et de la collecte annuelle dans les GMS.

Toutefois, aujourd’hui, le constat est inquiétant : les ressources sont en diminution, cela est dû :

 

  •     A une baisse des dons des magasins de 10 à 40 % selon les enseignes (modification des    politiques internes aux GMS et/ou développement de promotions de dernière minute)
  •  Au développement de la bio énergie (méthanisation)
  •  A une baisse des aides européennes

Plus inquiétant encore, car produit hautement symbolique, les Banques Alimentaires vont MANQUER de LAIT : la baisse de la collecte laitière en France (6% en dessous de son quota pour 2012/13) ne permet plus de dégager de surplus pour donner aux associations caritatives « c’est une manne de 8 millions de litres de lait qui est en train de disparaître », alerte Laurence Champier, responsable de la communication des Banques Alimentaires.

 

 

            

 ainsi, dans le cadre de son action de lutte contre le gaspillage alimentaire, le sydetom66 s'organise dans une lutte politique de solidarité, en s'engageant aux côtés de la banque alimentaire des P.O en : 

 

 

Souhaitons que ce nouveau partenariat tisse les bases solides de l’engagement durable du SYDETOM 66 auprès de l’Economie Sociale et Solidaire, en faveur des plus démunis, tout en réduisant les déchets pour préserver l’Environnement !

 

·Facilitant la création de nouveaux partenariats entre les GMS et la BA, grâce à la collaboration de la CLCV (le but étant de créer une 2ème ceinture autour de Perpignan sur le territoire du PLPD du Sydetom66).

·Engageant son service éducatif dans une sensibilisation auprès des élèves du primaire par l’intermédiaire d’animations scolaires spécifiques

·Diffusant l’information via son réseau de communication : presse, radio, web …

·Mettant en œuvre une action de mobilisation « 1 Enfant – 1 Litre de lait UHT » au cours de laquelle le SYDETOM66 mobilisera les écoles primaires (parents/élèves) de son territoire grâce à un stand de sensibilisation au gaspillage alimentaire, qui servira également de point de collecte du lait. Cette action pourrait être envisagée sur l’entier territoire départemental.

 

Les premières actions débuteront durant la Semaine Européenne de la Réduction

des Déchets (SERD),  du 16 au 24 Novembre 2013.

SYDETOM66
SYDETOM WEBTV
Facebook Twitter
Site Mobile
Zone de téléchargements
Sydetom en photos
Espace collectivités
Marchés publics
Contact & Accès
Découvrez le site du compostage
Crédits Photos : Yann Le Borgne - JR PAC Photography - Marcel Pixel