Le Site MobileFacebookTwitter
Gaspillage Alimentaire
Article créé le 26/03/2012
Accueil / Réduire les déchets / Réduire le gaspillage alimentaire
7 kg d'aliments par an et par français, non entamés encore emballés, n'atteignent jamais l'étape de l'assiette.
Agrandir l'image 7 kg d'aliments par an et par français, non entamés encore emballés, n'atteignent jamais l'étape de l'assiette.

Depuis le placard ou le réfrigérateur avec la poubelle en ligne d'arrivée, 7 kg d'aliments par an et par français, non entamés encore emballés, n'atteignent jamais l'étape de l'assiette.

Dans le même sens, 13 kg de restes de repas, de fruits, de légumes abîmés non consommés deviennent des déchets.

Le nom de cette pratique des foyers : le gaspillage alimentaire, ou comment des produits potentiellement destinés à l'alimentation humaine sont perdus ou jetés tout au long de la chaîne alimentaire.

Œufs, pain, conserves, yaourts, viande, fromage, la poubelle se délecte de ces denrées inconsidérées.

Au fil des générations, le rythme de vie a changé, et les codes de l'alimentation avec. Aux prises avec un temps qui lui est compté, le consommateur survole les dates de péremption des aliments achetés ou néglige leur rangement et les laisse péricliter au fond du réfrigérateur et autre garde-manger.
De plus, par la force de subjection de la publicité, le produit acheté est vite remplacé par un produit plus convoité. Sans parler du superflu cuisiné !

Les enjeux de ce gaspillage alimentaire sont alors économiques, environnementaux et éthiques.

 

Le phénomène doit être combattu et remplacé par des actes de consommation de bon sens :


• Acheter des produits de saison et en quantité raisonnée,
• Examiner les dates de péremption,
• Ranger logiquement les aliments,
• Accommoder les restes des repas,

 

Ainsi, sur la voie de la réduction des déchets, il n'y aura qu'un pas.
 

SYDETOM66
SYDETOM WEBTV
Facebook Twitter
Site Mobile
Zone de téléchargements
Sydetom en photos
Espace collectivités
Marchés publics
Contact & Accès
Découvrez le site du compostage
Crédits Photos : Yann Le Borgne - JR PAC Photography - Marcel Pixel
Fermer