menu
Zéro déchet

30% du bac jaune ne sont pas recyclés. Pourquoi ?

Article créé le 07 Juin 2021 (modifié le 07 Juin 2021)

30% DE LA POUBELLE JAUNE NE SONT PAS RECYCLÉS. POURQUOI ?

Lorsque le département des Pyrénées-Orientales a basculé, fin 2016, dans la simplification des consignes de tri avec pour seul mot d’ordre « Maintenant tous les emballages se trient », nous pensions que cette simplification du geste de tri allait permettre de clarifier les consignes de tri pour les usagers, améliorer les taux de recyclage des emballages ménagers et atteindre l’objectif national fixé à 75% par le Grenelle de l’Environnement et la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte. 5 ans après, le bilan est mitigé. Même si les tonnages collectés ont fortement progressé, on constate une dégradation importante de la qualité du tri. Près de 30% de la poubelle jaune (+ de 7 000 tonnes/an) sont aujourd’hui constitués d’erreurs de tri qui, non seulement polluent le gisement, mais réduisent aussi à néant les efforts de certains et entraînent des surcoûts de traitement (+ 600 000 €/an). Pourtant, ces erreurs sont clairement identifiées et faciles à corriger. Les sacs d’ordures ménagères, les objets, les déchets d’activités de soins, les emballages emboîtés ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune. Celle-ci ne doit contenir QUE DES EMBALLAGES MÉNAGERS JETÉS EN VRAC, ÉCRASÉS ET BIEN VIDÉS ! Le Sydetom66 lance aujourd’hui une importante campagne de communication départementale afin que chacun d’entre nous se remobilise.
Bien trier réduit notre impact écologique, préserve les ressources naturelles, limite les coûts de traitement de nos déchets, BIEN TRIER, C’EST FACILE ... MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT !

LE CENTRE DE TRI

Le Centre de Tri (CdT) du Sydetom66, exploité par son délégataire, la société Cydel, valorise la totalité des déchets recyclables du département soit 30 000 tonnes par an. Situé sur le territoire de la commune de Calce depuis 2002, son process industriel a été modernisé en 2013 pour optimiser les performances, renforcer la sécurité des trieurs et en 2016, pour répondre notamment à la simplification du geste de tri, «tous les emballages se trient». Le tri des déchets recyclables est, dans un premier temps, réalisé par plusieurs machines. Cette séparation mécanisée permet de produire 9 fractions qui sont, dans un deuxième temps, contrôlées et purifiées manuellement par 15 trieurs (valoristes). La dernière étape consiste à conditionner les différentes matières en balles afin de les expédier dans
plusieurs usines européennes de recyclage.
La vente de ces matières permet de générer des recettes mais ces dernières ne couvrent pas le coût total de la filière qui doit être financé par la collectivité.

 
Les tonnages de papiers de d'emballages recyclés en 2020 Les tonnages de papiers de d'emballages recyclés en 2020
Les valoristes du centre de tri Les valoristes du centre de tri
 

ERREURS DE TRI LES PLUS COURANTES : 30% DE LA POUBELLE JAUNE NE SONT PAS RECYCLÉS

LES ORDURES MÉNAGÈRES

En sacs ou en vrac, les ordures ménagères ne sont pas recyclables et n’ont rien à faire dans les poubelles jaunes. Les sacs sont mécaniquement écartés dès le début du process de tri. Quand les ordures ménagères sont jetées dans les poubelles jaunes, elles souillent les déchets recyclables et limitent la possibilité de les recycler. Cette pollution génère aussi des problèmes d’hygiène et de sécurité pour le personnel du Centre de Tri. Ce phénomène est important, c’est la principale cause du refus de tri.

LES DÉCHETS DE SOINS

Jetés dans les poubelles jaunes, les déchets de soins (DASRI) représentent un réel danger pour tout le personnel de la filière de recyclage des déchets.
Malheureusement, nous enregistrons régulièrement des accidents dus à la présence d’aiguilles, de coupants ou de tranchants. Il est demandé aussi de ne pas utiliser les sacs jaunes DASRI comme de banals sacs car la signalétique imprimée dessus a pour objectif d’indiquer que le contenu du sac est potentiellement dangereux. Si vous êtes détenteurs de déchets de soins, nous vous invitons à vous rapprocher de votre pharmacien qui vous indiquera la marche à suivre.

LES DÉCHETS RECYCLABLES ENFERMÉS DANS DES SACS

Pour des questions pratiques, les sacs plastiques sont trop souvent utilisés pour stocker et transporter les déchets recyclables. Il est donc primordial de rappeler l’importance de JETER EN VRAC dans la poubelle jaune. Afin d’assurer la sécurité du personnel mais aussi faciliter le tri et le recyclage, tous les sacs sont systématiquement écartés de la chaîne de tri et ce, peu importe leur contenu.
Il est donc préférable d’utiliser les sacs cabas réutilisables qui sont tout aussi pratiques et plus écologiques.

LES DÉCHETS EMBOÎTÉS

Depuis l’élargissement des consignes de tri à tous les emballages, nous constatons que de plus en plus d’usagers emboîtent les emballages les uns dans les autres pour gagner de la place dans leurs poubelles. CETTE PRATIQUE BLOQUE LA POSSIBILITÉ DE LES RECYCLER. En effet, quand les emballages sont collectés dans les camions, ils sont légèrement compactés pour optimiser les coûts. Arrivés au Centre de Tri, les emballages emboîtés et compactés sont devenus indissociables et par conséquent, ils ne peuvent être triés en vue de leur recyclage. La meilleure technique pour gagner de la place dans vos poubelles, consiste à écraser vos bouteilles en plastique et à plier vos cartons. Avec cette astuce, vous pouvez gagner jusqu’à 30% d’espace dans vos poubelles jaunes.

LES OBJETS

Une confusion s’est installée sur l’utilisation de la poubelle jaune. Certains partent du principe que tout peut être recyclé.
Ce n’est pas le cas : le Centre de Tri est équipé et réglé pour séparer UNIQUEMENT LES PAPIERS ET LES EMBALLAGES. La présence d’objets gène considérablement son bon fonctionnement : ils abîment ou bloquent la chaîne de tri. A chaque déchet, sa poubelle. Les petits objets peuvent être jetés dans la poubelle d’ordures ménagères. Tous les autres objets disposent de filières spécifiques en déchèterie.
Enfin, pensez aux ressourceries qui réparent les objets pour leur donner une seconde vie.

Sydetom66 Sydetom66
 
Sydetom66 Sydetom66
 
Sydetom66 Sydetom66
 
Sydetom66 Sydetom66
 
Sydetom66 Sydetom66
 
Sydetom66 Sydetom66
 
Vous avez aimé ? Partagez :