menu
Zéro déchet

Journée mondiale des océans

Article créé le 08 Juin 2021
 

Les océans couvrent plus de 70% de notre terre. Ils constituent notre source de vie en produisant en moyenne 50% de l’oxygène de la planète. De plus, la majeure partie de la biodiversité y est abritée. Aujourd'hui, 80% des déchets qu'on y retrouve sont directement issus des continents. Afin de préserver et protéger cette merveilleuse ressource naturelle, la journée mondiale des océans a été lancée a Rio de Janeiro en 1992, à l’occasion du Sommet de la Terre.

 

 Voici quelques petites actions afin de prendre soin de nos espaces maritimes :

  • NE PAS JETER VOS MÉGOTS PAR TERRE :

Chaque année, en France, on estime que 30 milliards de mégots sont jetés au sol. Avec la pluie, le vent et les cours d’eau, une majorité de ces déchets terminent en mer. En moyenne, chaque mégot peut polluer jusqu’à 500L d’eau (présence de substances chimiques dans les filtres telles que de l’acide cyanhydrique, de la nicotine, de l’ammoniac, de l’arsenic...).

 
 

Alors, ne jeter plus vos mégots au sol ! Afin de sensibiliser les consommateurs, le SYDETOM66 distribue lors de ses stands des poubelles de poche. Petites, et faciles à transporter elles permettent de ramener vos mégots et de les jeter dans une poubelle d’ordures ménagères.

Vous pouvez également trouver des cendriers de poches dans certains offices du tourisme, mairies et même au niveau de certains postes de secours installés chaque année sur nos plages du département.

 
  • SENSIBILISER LES PLUS JEUNES :

Afin de sensibiliser les jeunes à ce sujet , le SYDETOM66 réalise tout au long de l’année des animations scolaires dans les collèges et lycées sur la « Prévention des déchets en mer ».

 

Cette échange permet de rappeler les enjeux environnementaux et écologiques de la pollution des mers et océans, mais il est également l’occasion de rappeler que la prévention des déchets et la modification des habitudes de consommation sont des leviers importants pour lutter contre cette pollution. En effet, par exemple, lors d’un pique-nique à la plage, remplacer une poche plastique par un sac à dos ou encore utiliser une gourde réutilisable plutôt qu’une bouteille d’eau traditionnelle sont autant d’actions qui permettent d’éviter le risque de retrouver nos déchets en mer après un coup de Tramontane !

  • PARTICIPER AUX RAMASSAGES DES DÉCHETS SUR LES PLAGES :

Depuis janvier 2020, des expériences concluantes de mises en place de bacs à tempête ont été réalisées par le Biodiversarium et la commune de Banyuls-sur-Mer. Ces bacs constituent des points d’apports volontaires des déchets marins. Ils permettent de promouvoir une démarche pédagogique et écocitoyenne dans la lutte contre la pollution plastique qui est de de plus en plus envahissante.

 
 

Aujourd’hui, de nouveaux bacs ont été installés sur les plages des communes d’Argelès-sur-Mer et de Sainte-Marie-la-Mer. Alors n’hésitez pas à apporter votre contribution en y déposant les déchets ramassés sur la plage.

Pour aller plus loin
Vous avez aimé ? Partagez :