menu
Recyclage

nouvelle Info-tri pour tous les emballages et les papiers

Article créé le 11 Octobre 2021

Citeo et Léko, les éco-organismes chargés de la filière de responsabilité élargie du producteur (REP) pour les emballages ménagers, viennent de présenter la nouvelle version de l'info-tri harmonisée. L'affichage des nouveaux pictogrammes entrera en vigueur le 1er janvier prochain et se généralisera progressivement en 2022.

Fruit d’un travail de deux ans, mené en anticipation du déploiement de la simplification du geste de tri, cette nouvelle signalétique a été conçue sur la base d’échanges avec les entreprises et de tests consommateurs. 

 
Citeo - Léko Citeo - Léko
 

L’objectif : faciliter le geste de tri de chacun tout en tenant compte des contraintes industrielles des entreprises qui mettent en marché les emballages ménagers et les papiers graphiques.

Le nouveau dispositif associe le Triman, des pictogrammes représentant les règles de tri applicables selon les emballages et un code basé sur les couleurs des bacs de tri (vert pour les emballages en verre, jaune pour tous les autres emballages). Il répond à 3 enjeux essentiels:

  • Allier la conformité règlementaire (respect des exigences de la loi Agec)
  • L'efficacité (compréhension et incitation pour les consommateurs)
  • La simplicité de mise en œuvre pour les metteurs en marché.

Cette nouvelle obligation s’applique à l’ensemble des entreprises, qui pourront bénéficier d’un délai supplémentaire de 6 mois au titre de l’écoulement de leurs stocks d’emballages et de papiers fabriqués ou importés avant le 09/09/2022.

la simplification du geste de tri, un levier efficace pour systématiser le geste de tri et recycler plus nos emballages ménagers

Systématiser le geste de tri permet de collecter plus d’emballages ménagers déjà recyclés.

la simplification du geste de tri contribue à systématiser le geste de tri et éviter que des matériaux recyclables soient jetés dans le bac d’ordures ménagères. Dans les villes où le tri est simplifié, on recycle 3,6 kg d’emballages légers de plus par an et par habitant que dans les autres villes, dont 2,5 kg d’emballages en plastique supplémentaires.

 

Collecter de nouveaux emballages plastiques permet de développer des filières de recyclage à grande échelle pour les matériaux peu ou pas recyclés.

Le développement de nouvelles filières et, in fine, la progression du recyclage repose sur cette indispensable massification. Ces filières vont par ailleurs fournir de nouvelles matières recyclées et donc de nouvelles possibilités d’éco-conception pour les fabricants d’emballages

 
Vous avez aimé ? Partagez :