menu
Recyclage

Traitement des boues et des déchets végétaux

Article créé le 29 Juin 2021
 

Ce jour un Comite de pilotage élargi réunissant les élus des commissions prospective et stratégie, valorisation organique, affaires financières, valorisation énergétique et montagne a établi le plan départemental de traitement des boues d'épuration et des déchets végétaux.

L'enjeu pour le département est de taille puisque ce sont pas moins de 37 000 tonnes de boues et 50 000 tonnes de déchets végétaux qui sont gérées par le Sydetom66.

Concernant les boues d'épuration le procédé actuel de traitement qui repose exclusivement sur le co-compostage risque à terme d'être impacté par les évolutions réglementaires successives qui réduisent les possibilités de retour au sol (agriculture). De ce fait les élus qui se projettent à moyen long terme ont orienté les perspectives industrielles de traitement vers la valorisation énergétique à des fins de production d'électricité et de chaleur.

Concernant les déchets végétaux, il apparaît que le retour au sol garantit la stabilité des sols, renforce la biodiversité, participe au développement de l'agriculture biologique déjà très présente dans le département (35% de la surface agricole). De façon globale la prévention a été mise en avant, par la mise à disposition des habitants et des collectivités de petits broyeurs mobiles, ce qui éviterait l'engorgement des plateformes de broyage-criblage et de compostage.

Sur la base des échanges, les scénarii présentés seront précisés pendant l'été, et une réunion finale sera organisée au plus tard à la rentrée de septembre pour engager le Sydetom66 dans la mise en œuvre des projets d'équipements nécessaires.

 
Vous avez aimé ? Partagez :